Contenu principal

Dimanche 12 mai 2013 à 8H00  Christine et moi arrivons à Chervey- Cubas pour le RAID GRAND AIGA avec au programme:

5.2 Kms de run and bike, 5.5 kms de canoë, 9.6 de trail, 2.4 kms de run and bike, 14 kms de VTT,  4 kms de CO (10 balises) et 20 kms de VTT road-book !

Après un passage à l’accueil pour le retrait des dossards (chasubles), serrage de « pinces » et bonjours à quelques têtes et équipes connues (notamment les RAIDOC24  venus en nombre !)Retour à la voiture pour les derniers préparatifs …et nous retrouvons Steph et mimi pour quelques photos et réglages de dernière minute…comme trouver une paire de chaussures oubliée ……sacrée mimi J

Un constat avant de partir sur les listes des participants : nous sommes la seule équipe Mixte inscrite sur le Grand Aiga …et il y en a 8 sur le ptit aiga !!! , dont de belles « cylindrées » Pluyaud/Valiani, Verger/Virginie BULLA (1ere mixte du challenge raid 2012)…bizarre !!!

Le départ du Grand Aiga est donné à 9H10 environ, celui du PTIT AIGA sera 15’ plus tard …

Et c’est parti ! , nous sommes rapidement en queue de peloton …ça part vite pour une balade prévue de 60 bornes! Nous rejoignons rapidement un coureur esseulé …Bertrand G. en course à pied, que l’on dépasse sans jamais apercevoir son équipier visiblement loin devant avec le VTT …une option pas évidente en run and bike.  Puis c’est la surprise , alors que les premiers de Ptit Aiga ne nous ont pas (encore) rejoint , nous rattrapons une équipe mixte (Fred et Cathy )qui nous annonce avoir « basculés » sur le GRAND AIGA … nous allons pratiquement faire le raid au coude à coude jusque la CO… Puis nous sommes rattrapés par les 1ers du Ptit Aiga avec Remi D et JB Trouvé (RAIDOC) qui nous dépassent comme des fusées …un peu plus tard se sera le 1er mixte Pluyaud/Valiani avec un Mickael P. ….un « avion de chasse » …j’étais sur le vélo à ce moment-là …impressionnant !

Le canoë arrive avec ses 5.5 kms et quelques passages de barrages que l’on négocie correctement sans se renverser contrairement à plusieurs équipes qui partent au « bouillon « !!! De notre côté nous embarquons beaucoup d’eau, Christine prend un bain de siège à l’avant … C’est une portion que nous n’apprécions pas vraiment elle et moi et c’est avec bonheur que nous accostons pour nous débarrasser de notre embarcation. L’enchainement sur le trail est toujours compliqué sur le premier kilomètre après le canoë, les jambes sont brutalement sollicitées « à froid ». Au bout de quelques kilomètres nous rejoignons le tracé du P’tit Aiga et nous avons rapidement en ligne de mire nos amis Mimi et Steph que nous rejoignons et que nous suivons …

Baisse d’attention à ce moment là , nous les suivons aussi lorsque ceux-ci poursuivent l’équipe mixte devant eux qui se trompe à l’occasion d’une rubalise mal lue et nous entrainent alors sur un mauvais chemin …le temps de s’en rendre compte on a tous les 6 fait 500/700 mètres de trop  , retour vers le bon tracé …(quelle poisse nous n’avions pas besoin de cela).  A retenir : NE JAMAIS SUIVRE UNE AUTRE EQUIPE à l’aveugle, rester concentrés car tout éléments, même heureux …peut perturber et faire faire des erreurs… les rubalises étaient correctement posées, nous avons suivis comme des moutons J

Nous terminons le trail avec nos compagnons d’infortune… et nous neutralisons le temps en arrivant au ravitaillement avant la séance de tir.  Ravitaillement en salé, sucré et liquide et nous réenclenchons le chrono après avoir mis 3 tirs sur 5 dans le mille. 

Pour le 2.4 kms de  Run and bike Fred et Cathy partent juste devant nous  ! Mais nous remarquons que Fred fait un gros boulot pour son équipe … Il faut maintenant rejoindre le 2 nd vélo pour enchainer les 14 kms de VTT !!! Un run and bike rapide, passage de gué avec du courant (il faut éviter de glisser sinon …séance de natation …ce n’est pas vraiment prévu au programme !)Et nous partons pour 14 kms de VTT, à priori « notre truc », nous sommes toujours Christine et moi très contents de retrouver nos « chevaux » J…

Le tracé est technique, single track  en bord de rivière, des montées avec portage obligatoire car le dénivelé est important et terreux …nous rattrapons l’autre équipe mixte et nous nous dépassons à tour de rôle. Cela se confirme Fred a « une caisse « pas possible …il pousse sa coéquipière dès que cela est roulant, redescend les dénivelés pour aller chercher son vélo  et le lui porter, il est énorme !

Les derniers kms avant d’arriver  à la CO dans le fond des gorges de Chervey-Cubas sont compliqués pour moi , je manque de jus , il me tarde de m’arrêter , de m’alimenter et de faire « autre chose »…

En clair :je suis sur « réserve » et les premiers clignotants passent au orange…

Sur la zone de départ de la CO nous retrouvons des têtes connues Maria,Remy,Claude et Jean-Marie  du CACC , sympa ! Puis c’est le passage dans le filet au-dessus de l’Auvezère avec de l’eau (pour moi J)jusqu’aux cuisses et nous faisons la CO  en marchant pour que je récupère un peu … Christine est « bien » . Les 10 balises ne nous posent pas trop de problèmes hormis celle dans les falaises abruptes ou nous sommes à « jardiner » avec Fred et Cathy  ou lui est juste ENORME, un extra-terrestre : il grimpe, redescend, remonte les versants des gorges pour trouver la balise placée au pied d’un abrupt ! …Christine et moi sommes sur le cul : ou va-t-il chercher cette énergie : c’est ROBOCOP !

Une retraversée de l’Auvezère, une dernière balise et nous retrouvons la zone de départ CO et nos VTT. …

Quelques gorgées d’eau, saucissons et chips et c’est reparti en road-book sur le trajet retour vers Chervey--Cubas . Du fait de mon état nous évoquons la question de rebasculer sur le circuit du Ptit Aiga pour rentrer (7 kms) …Nous avons alors plus de 40 kms au GPS, une bugne éprouvante de 1 km pour « sortir » des gorges avant d’attaquer les 19 kms restants …

J’annonce « on tente «  et nous attaquons le road book de notre circuit …

On enfourche nos VTT et attaquons la montée, nous faisons 200 mètres et je chute « lourdement » en contrebas du chemin (Christine me dira plus tard …ça a fait un drôle de bruit quand tu es tombé …) Pas de bobo apparent, nous décidons de faire la montée en poussant les vélos, …je m’arrête alors tous les 150 mètres pour récupérer : je suis conscient et convaincu alors d’une chose …je suis cuit ! HS, plus de batterie, plus de jus, la panne …

Je ne suis plus dans le plaisir mais dans la douleur : stop !

Je prends alors la décision de rentrer le plus prudemment possible à Chervey--Cubas sans prendre plus de risque pour ma santé et éviter à Christine de gérer une situation « compliquée ».

Christine adhère immédiatement à ma décision et me dira plus tard que cela l’a rassurée …elle me voyait être « mal «  et était inquiète …

La suite est simple , rencontre avec un vététiste local qui nous indique la route nationale, 6 kms de descente sur bitume vers Chervey--cubas et nous sommes arrivés. (7h15de balade et 46 kms au GPS)

Peu de temps après nous Fred et Cathy, l’autre équipe mixte du Grand Aigua, termine leur raid par la voie « normale », nous apprenons qu’ils ont, eux, pris la décision de décrochés sur le PTIT AIGA après la CO pour pouvoir rentrer !

Un mot particulier pour la perf de Fred, le guerrier, pendant ce raid : respect !

La suite n’est que partage, récits d’après course et bouffe très sympa autour du ravitaillement d’arrivée, mélange de pâté, de chips, de rôti de porc et de gâteaux en tous genres : en clair l’esprit RAID que nous aimons (malgré tout) tellement !

Commentaires   

#1 Bruno Auzeloux 19-05-2013 14:20
C'est super de vous lire les furieux. C'est beau Popy un homme qui sait avouer ses limites. :-) Ton principe de veiller à garder du plaisir dans l'effort, c'est essentiel. C'est pop. Bravo à vous deux !
#2 Sylvie GILLIARD 19-05-2013 17:42
Merci Alain de nous permettre de vivre un peu de votre aventure...
Que votre enthousiasme et votre philosophie de l'effort soient un exemple pour les plus jeunes
Chapeau bas à tous les 2 !
#3 Stéphane Chagnon 20-05-2013 19:38
Super mon Popy ! Merci pour ces belles lignes avec Christine qui nous rappellent de bons (ou presque) souvenirs de cette longue journée ! :lol:
#4 Thierry Geyer 21-05-2013 17:13
Quelle aventure !
J'ai eu mal pour toi, mais finalement la fatigue t'a peut-être sauvé de la blessure...
Allons nous seulement réussir a faire une épreuve avec du beau temps cette année ?

You have no rights to post comments